La pollution atmosphérique accroît le risque d'AVC et d'infarctus (étude)

La pollution atmosphérique accroît le risque d'AVC et d'infarctus (étude)

Les personnes exposées à de fortes concentrations de particules fines sont plus susceptibles d'être victimes d'un accident vasculaire cérébral ou d'une crise cardiaque (causée par une formation aiguë de caillots), ressort-il mercredi d'une étude menée par la KU Leuven, l'Université d'Anvers, l'Université de Hasselt, l'Institut de santé publique Sciensano et l'Agence intermutualiste (AIM).

Pacing: stimuler directement la branche gauche

Pacing: stimuler directement la branche gauche

La stimulation ventriculaire droite (RVP) constitue l’approche standard pour obtenir une stimulation ventriculaire depuis de nombreuses décennies, mais elle est associée à un risque accru de cardiomyopathie et de mortalité induite par la stimulation (1). Plusieurs stimulations alternatives ont dès lors été testées, dont celle de la branche gauche du faisceau de His (ou faisceau atrioventriculaire). Cette technique (SBG, Stimulation de la Branche Gauche ou LBBAP, Left Bundle Branch Area Pacing) implique de stimuler le système de conduction du cœur plus distalement, ce qui permet une activation rapide et homogène du ventricule gauche et d’éviter l’apparition d’une dyssynchronie ventriculaire lors de la stimulation. Le point avec le Dr Cynthia Barbraud (photo) et le Dr Pierre Troisfontaines.

Futurs évènements

Derniers commentaires