L’osimertinib dans le cancer du poumon non à petites cellules réséqué EGFR-muté

L’osimertinib dans le cancer du poumon non à petites cellules réséqué EGFR-muté

Les résultats de l’étude ADAURA montrent que l’osimertinib administré après résection d’un cancer du poumon non à petites cellules de stade IB à IIIA EGFR muté est associé à une survie sans maladie significativement plus longue que celle observée sous placebo.

Implications du Covid-19 au-delà de la phase aiguë

Implications du Covid-19 au-delà de la phase aiguë

Si l’épidémiologie, la pathogénie, les caractéristiques cliniques et les complications du Covid-19 en phase aiguë sont assez bien connues, les conséquences à plus long terme restent largement floues, car les rares études publiées concernant les manifestations persistantes sont souvent concentrées exclusivement sur la sphère pulmonaire, nesont pas forcément représentatives en raison de leur taille limitée et ont un suivi limité, atteignant au maximum 3 mois.

Futurs évènements

Derniers commentaires