Prescrire, c’est un geste plus fort

Prescrire, c’est un geste plus fort

Une recommandation orale est judicieuse, mais souvent insuffisante pour amener le patient à bouger et à pratiquer dans la durée une activité physique adaptée à son profil. Il faudrait donc aller plus loin et prescrire l’activité physique. Le fait de prescrire, noir sur blanc, la pratique d’une activité physique régulière représente un geste sérieux dès lors qu’il est posé par une autorité médicale reconnue et acceptée par le patient. Ce geste est une composante déterminante d’un changement de comportement.

Boire, boire, boire!

Boire, boire, boire!

Il s’agit de boire de l’eau et presque sans modération. Une étude récente menée sur près de 15.800 personnes de 44 à 66 ans révèle que boire de l’eau est bon pour le cœur ou plus exactement pour réduire le risque de développer une insuffisance cardiaque.

Futurs évènements

Derniers commentaires

  • Les ompes à insuline ne permettent pas obligatoirement une meilleure HbA1c:
    Dorchy H. One center in Brussels has consistently had the lowest HbA1c values
    in the 4 studies (1994-2009) by the Hvidoere International Sudy Group on Childhood Diabetes :
    We do not promote use of...

    L'utilisation précoce de la pompe à insuline est liée à de meilleurs résultats chez les enfants atteints de diabète de type 1

  • Ce que vous écrivez est assez évident. Maintenant, après avoir énuméré les erreurs , pourriez-vous suggérer une façon de faire que tous respecteraient?????? Mes parents disaient: il vous faudrait une bonne guerre...Ce que nous vivons est une sorte de guerre.
    TR, Dr en médecine...

    Covid-19: le jeu des 6 erreurs

  • L’infection par covid-19 provoque des séquelles à moyen et long terme, y compris chez les enfants dont une inflammation multisystèmes, avec dysfonctionnement de plusieurs organes (KAWASAKI-LIKE) avec fièvre, douleurs abdominales, vomissements, diarrhée, éruption cutanée, lésions...

    Maladie de Kawasaki: nécessité d’une surveillance à long terme des complications cardiaques

  • La «Belgian Paediatric Covid-19 Task force» affirmait, sans aucune preuve, fin avril 2020 :
    - « Demander aux jeunes enfants de mettre un masque n'est pas réaliste et ne repose pas sur des preuves scientifiques. Nous ne devons pas leur imposer cette charge mentale et créer une...

    Covid-19: les enfants aussi…