HTA: le médecin, le pharmacien et... le télémonitoring

L’hypertension artérielle est un tueur silencieux. L’absence de compliance des patients au traitement constitue un frein à la réussite de la prise en charge. Des chercheurs ont utilisé 3 moteurs pour tenter de l’améliorer: le médecin, le pharmacien et le télémonitoring.

L’étude initiale où l’intervention avait duré 12 mois avait permis de montrer que cette tripartite était plus efficace que les soins standard, permettant d’obtenir des baisses de 10,7, 9,7 et 6,6mmHg à 6, 12 et 18 mois. La question était de savoir si le bénéfice perdure avec le temps ou pas. C’est donc après 54 mois qu’ils ont évalué les 450 patients ayant participé à l’étude initiale entre 2009 et 2015.

Sur l’ensemble 228 étaient dans le groupe télémonitoring et 222 dans le groupe ayant reçu les soins habituels. En tout 72,4% des patients ont pu être suivis sur les 54 mois. La pression artérielle systolique était à l’entrée dans l’étude de 148mmHg. Le tableau suivant montre les résultats pour la pression systolique.

Mois de suivi

Tension artérielle (mmHg)

Groupe télémonitoring

Groupe soins standard

6

126,7

136,9

12

125,7

134,8

18

126,9

133,0

54

130,6

132,6

 

Les différences sont similaires pour la pression diastolique. Les auteurs constatent qu’il y a une certaine érosion de la compliance des patients au traitement et de leur vigilance par rapport à leur tension artérielle. Pour un suivi à long terme efficace, remotiver le patient s’avère donc nécessaire et la technologie ne suffit pas, mais elle constitue une aide indéniable.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.