Le risque d'une attaque cardiaque plus élevé lors du réveillon de Noël

Le risque d'une attaque cardiaque est plus élevé lors du réveillon de Noël avec un pic à 22h00, selon une étude du Karolinska Institute de Stockholm, publiée dans le British Medical Journal. Les chercheurs ont comparé les dates et heures de plus de 280.000 attaques cardiaques survenues en Suède durant 16 ans.

Selon les chercheurs, le risque d'avoir une crise cardiaque est plus élevé lors du réveillon de Noël surtout chez les personnes âgées de 75 ans et plus, souffrant de problèmes cardiaques ou de diabète. Pour les scientifiques, il faut trouver des moyens pour ménager les personnes souffrant d'un stress lié à la fête de Noël.

Le risque d'avoir une crise cardiaque est 37% plus élevé la veille de Noël. «Une expérience aiguë de colère, tristesse, anxiété et stress augmente le risque d'attaque cardiaque et peut expliquer le risque plus élevé observé dans notre étude», indiquent les chercheurs qui expliquent que le 24 décembre est le principal jour de célébration de Noël en Suède.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.